Comment obtenir un prêt immobilier avec un faible taux d'intérêt

Aujourd'hui, l'offre de prêts hypothécaires est assez large et couvre différents types d'institutions financières. Il s'agit notamment de banques, de coopératives et de compagnies d'assurance. Pour évaluer votre prêt hypothécaire, ils vous demanderont des informations afin d'évaluer votre situation de crédit. Ils vérifieront votre capacité de paiement, ce qui conditionnera à la fois l'octroi et les conditions du prêt qui vous seront proposées.

Conformez-vous aux conditions du prêteur

Lorsque vous demandez un prêt immobilier, les prêteurs tiennent compte de plusieurs facteurs pour déterminer votre capacité à rembourser le prêt. Les principaux éléments pris en compte sont vos revenus et vos antécédents professionnels. Par ailleurs, ils tiennent compte de votre cote de crédit, de votre ratio dette/revenu. Ils considèrent également vos biens et le type de propriété que vous souhaitez acheter. Essayez d’avoir de bons résultats sur ces facteurs et conformez-vous à leur demande.

A lire également : Comment acheter un bien immobilier à un prix avantageux

Revenus et antécédents professionnels

L'une des premières choses que les prêteurs hypothécaires examinent lorsque vous demandez un prêt est votre revenu. Il n'y a pas de montant fixe que vous devez gagner chaque année pour acheter une maison. Toutefois, votre prêteur hypothécaire a besoin de savoir que vous disposez d'un flux de trésorerie régulier pour rembourser votre prêt. En outre, il voudra voir vos antécédents professionnels, le revenu mensuel de votre ménage. Il cherchera aussi à connaitre toute autre somme que vous recevez, comme une pension alimentaire.

A lire en complément : Comment choisir son assurance emprunteur ?

Type de propriété

Le type de propriété que vous achetez, a une incidence sur le type de prêt que vous pouvez obtenir. Les différents types de bien immobiliers modifient le niveau de risque pour votre prêteur. Vous souhaitez acheter une petite maison unifamiliale que vous utiliserez comme résidence principale ? Vous obtiendrez probablement de meilleures conditions. En effet, les prêteurs savent que les coûts d'une résidence principale sont déjà inclus dans le budget de la plupart des gens. Ils estiment que vous êtes plus susceptible d'effectuer vos paiements à temps.

D'autre part, les immeubles de placement passent au second plan si le propriétaire connaît des difficultés financières. Pour équilibrer le risque, les prêteurs peuvent exiger un acompte plus important et un meilleur score de crédit. Ces valeurs aideront à obtenir un prêt hypothécaire sur un immeuble de placement. Le taux d'intérêt et les exigences de l'acheteur varient en fonction du type de propriété que vous recherchez. N'oubliez pas que tous les prêteurs ne financent pas tous les types de propriétés (mobiles, manufacturées, commerciales, etc.).

Fournissez les informations sur vos historiques de dettes

Votre prêteur peut également vous demander des informations supplémentaires sur toute dette que vous avez. Par exemple, une dette d'études ou pour acheter une voiture. Coopérer avec votre prêteur ne fait que faciliter le processus, mais assurez-vous de lui donner toutes les informations qu'il demande dès que possible.

Améliorez votre cote de crédit

Une autre façon de garantir un faible taux d'intérêt sur votre prêt immobilier est d'améliorer votre cote de crédit. Votre cote de crédit reflète la manière dont vous gérez vos finances. Une bonne cote signifie que vous êtes un emprunteur responsable et que le risque pour le prêteur est donc plus faible.

Pour améliorer votre cote, commencez par vérifier s'il y a des erreurs dans votre rapport de crédit. Les erreurs peuvent affecter négativement votre score, pensez à les corriger dès que possible.

Assurez-vous toujours de payer vos factures à temps, car cela représente 35 % de votre score FICO (le type le plus courant utilisé par les créanciers).

Assurez-vous aussi d'avoir une bonne utilisation du crédit en limitant la quantité détenue. Plusieurs cartes portées simultanément peuvent nuire à l'estimation du calculateur financier.

Si vous avez besoin d'améliorer rapidement votre score, envisagez peut-êtred'obtenir un petit prêt personnel et remboursez-le dans les délais impartis pour augmenter progressivement et concrètement l'estimation globale offerte.

Économisez pour un acompte plus important

En plus d'un crédit solide et d'une cote de crédit élevée, un autre facteur clé pour obtenir un prêt immobilier à faible taux d'intérêt est l'acompte. En général, les banques demandent aux emprunteurs de verser un apport initial sur le prix du bien qu'ils souhaitent acheter.

Plus votre acompte sera important, moins vous aurez besoin d'emprunter auprès de la banque. Cela signifie que vous paierez moins en intérêts au fil du temps. Si vous économisez assez pour faire un acompte plus élevé, cela peut considérablement réduire le coût total de votre prêt immobilier.

Combien devriez-vous épargner ? La plupart des experts conseillent 20 % du prix total de la propriété comme montant idéal pour l'acompte initial. Il existe des programmes gouvernementaux qui peuvent offrir des options inférieures à 20 %. Les personnes admissibles peuvent être autorisées à déposer seulement 5 % ou même rien lorsqu'il s'agit notamment du contexte familial.

Il y a plusieurs façons dont vous pouvez augmenter vos économies rapidement. Réduisez vos dépenses mensuelles en supprimant les abonnements non essentiels et en limitant les sorties, par exemple ; cela peut aider à revoir vos priorités dans la vie quotidienne afin d'accroître significativement votre budget global. Envisagez aussi d'épargner régulièrement, automatiquement, via une application mobile ou un programme personnalisé notamment. Cela permettra de constituer une épargne significative avec le temps.

Pensez à utiliser les cadeaux financiers des fêtes familiales ou occasionnelles ainsi que les primes pour investir dans vos économies d'acompte.