Investissement locatif clé en main dans l’ancien : quels travaux envisagés ?

Pour les investisseurs locatifs, de nombreuses options s’offrent à eux pour diversifier leur portefeuille et maximiser leur rendement. L’une d’entre elles est l’investissement locatif dans l’ancien. Ce type d’investissement peut être une excellente opportunité en raison de son prix d’achat plus abordable, mais cela peut aussi comporter des pièges qu’il faut bien tenir en compte avant de se lancer dans l’aventure. Dans ce texte, découvrez les pièges de ce type d’investissement et les travaux qui peuvent attendre en investissant dans un bien ancien.

Investissement locatif clé en main dans l’ancien : les pièges à éviter

Investir dans un bien locatif dans l’ancien peut être une stratégie intéressante. Toutefois, prudence est de mise, car cela peut comporter certains pièges qu’il est important de connaître et de prendre en compte avant de prendre une décision d’investissement. D’où l’importance des services des experts dans l'investissement locatif clés en main, qui assurent toutes les vérifications à la place des investisseurs.

A lire également : Binance ou crypto com ?

Coûts de rénovation imprévus

Les biens anciens requièrent souvent des travaux de rénovation pour qu’ils puissent offrir confort et sécurité aux futurs locataires. Des vérifications minutieuses sont à faire quant à l’état du bien, car dans certains cas, il semble en bon état alors qu’il y a des vis cachés. Cela peut nécessiter des rénovations imprévues et coûteuses, ce qui peut rendre les coûts d’investissement initiaux plus élevés. 

Rendement locatif inférieur

En raison des coûts de rénovation et de maintenance plus élevés, ainsi que de la concurrence avec des biens plus récents, le rendement locatif des biens anciens peut être inférieur à celui des autres options. Il faut bien étudier cela pour éviter la déception et les mauvaises surprises. 

A lire en complément : Le cours de l'action de Tesla Motors en hausse après l'annonce d'un nouveau partenariat

Entretien continu

Certaines propriétés anciennes peuvent nécessiter un entretien régulier et des réparations plus fréquentes afin de maintenir la propriété en bon état et d’attirer des locataires de qualité. Cela peut réduire le rendement de votre investissement, car vous devez prévoir un budget supplémentaire pour cet entretien. 

Dépréciation de la valeur 

Au fil du temps, les biens anciens peuvent subir une dépréciation de la valeur plus rapide que les biens neufs en raison de l’usure et du vieillissement. Il faut bien évaluer cela, car cela peut réduire votre potentiel de plus-value à long terme. 

Evolution des normes et réglementations 

Les biens anciens doivent être conformes aux normes et réglementations en vigueur. Des mises à niveau coûteuses peuvent être nécessaires pour être conforme à la loi. Voilà pourquoi vous devez prendre en compte cet aspect avant de prendre une décision.

Investissement locatif dans l’ancien : les travaux de rénovation qui peuvent être envisagés 

L’investissement locatif dans l’ancien est intéressant pour ceux qui ont budget initial moins élevé. Que vous passiez par un investissement traditionnel ou clé en main, vous devez toujours envisagez des travaux de rénovation pour améliorer le confort et la sécurité du bien. Ces travaux visent à améliorer la valeur de la propriété et son attrait pour les locataires potentiels. Parmi ces travaux, voici quelques opérations les plus couramment réalisées après un investissement dans l’ancien : 

  • Rénovation légère : peinture des murs, remplacement des revêtements de sol usés, mise à jour des luminaires et des interrupteurs, rafraîchissement des salles de bains, etc. 
  • Isolation : 
  • Réparation des installations électriques et de plomberie 
  • Amélioration de l’extérieur : réparation de la clôture, rafraîchissement de la façade, réfection du jardin ou de la cour
  • Mise à niveau de l’efficacité énergétique 
  • Aménagement de l’espace 
  • Sécurité : pose serrures de haute qualité, des détecteurs de fumée, etc.